le collectif

Nous réfléchissons beaucoup à la manière dont nous pouvons faire progresser la pratique maraîchère en Suisse, également au niveau de la manière dont elle s’organise. Nous nous organisons en forme de collecif. Nous n’avons pas de direction, qui compose les cours à notre place, mais nous prenons nous-mêmes notre formation en main.

Bilingue

Nous voulons mettre sur pied cette formation avec le plus grand nombre de personnes possible et, surtout, nous voulons essayer de combler un peu le Röstigraben. C’est pourquoi notre formation est bilingue, l’organisation et tous les séminaires théoriques se déroulent donc de manière synchrone en allemand et en français.

Groupes de travail

Dans les groupes de travail, nous traitons de sujets d’actualité tels que la solidarité au sein du collectif et si nous voulons viser une reconnaissance de la formation. Ces groupes de travail sont principalement animés par la volée actuelle, mais sont également soutenus par des membres des volées précédentes et d’autres personnes. Ces groupes de travail sont donc ouverts à tous.

Plénières

Chaque mois, la volée actuelle se réunit une fois en séance plénière pour échanger des expériences dans les exploitations, réfléchir ensemble au travail collectif, réfléchir aux semaines d’école d’hiver ou discuter d’autres sujets d’actualité. Ces réunions portent principalement sur l’organisation et non sur la théorie maraîchère, qui est abordée lors des semaines d’école d’hiver.

Soutient

Nous sommes également soutenus par un large réseau de personnes qui cuisinent pour F.A.M.E. lors de nos plénières ou pendant les semaines d’école d’hiver, qui aident à traduire des interventions ou des documents, qui s’engagent dans les GT (groupe de travail) ou qui collaborent d’une autre manière. Si tu pourai t’imaginer participer à un groupe de travail au sein de la F.A.M.E. ou si tu souhaites t’engager d’une autre manière, nous serions heureux de recevoir ton message.

Réunion de délégué·e·x·s

Deux fois par année nous organisons une grande réunion avec toutes les personnes qui s’engagent actuellement ou qui se sont engagées dans la F.A.M.E. Cela inclut les personnes en cours d’apprentissage, les personnes ayant terminé leur formation F.A.M.E. ainsi que les fermes maraîchères dans lesquelles nous travaillons. Les entreprises de formation sont également invitées afin que nous puissions travailler ensemble à l’harmonisation des besoins des apprentis et des fermes. Nous discutons également de stratégies à moyen et long terme, par exemple en ce qui concerne notre financement.